╟ °°o°° Forum dédié aux mannequins de chez Victoria's Secret °°o°° ╢
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Decouverte musical

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 3 Nov - 1:58:31

tu pouvais aussi dire qu'ils ont sans doute le record du nombre de guitaristes, puisqu'il doit y en avoir eu une douzaine si on les compte tous....

anecdote également : la chanson sweet child o mine n'est parue que aprce que le producteur a insisté. slash avait trouvé l'intro et trouvait ca nul. alors axl a sorti un vieux poeme pour une ex et ils ont mis ca en musique rapide rapide.

troisieme chose : le budget qu'ils ont eu pour produire leur premier album a été vite dilapilé en remboursement de dettes, en putes et en drogues diverses, je crois qu'il y avait quand meme 50000 dollars...
Revenir en haut Aller en bas
TRIGUN
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3296
Age : 27
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 3 Nov - 18:07:32

Ouai c'est vrai pour les guitaristes Very Happy et les dettes putes drogues Very Happy

Par contre je savais pas pour Sweet Child O'Mine, franchement je l'adore cette musique surtout le solo de Slash :p aller je vous la donne :p
http://www.radioblogclub.fr/open/128156/sweet_child_o_mine_/%20Guns%20n%27%20Roses%20-%20Sweet%20Child%20o%27%20mine.rbs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cindy
Membre VIP
Membre VIP


Féminin
Nombre de messages : 8742
Age : 32
Localisation : 01
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 3 Nov - 20:29:08

bon ben à qui le tour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cindy8cooper.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 22 Mar - 4:43:54

bon aller, déterrage Razz


Immortal Technique (Hip hop)

"Land of the gun"
http://fr.youtube.com/watch?v=xMrneLyUSdc&feature=related

"Obnoxious"
http://fr.youtube.com/watch?v=_LUkErRmHTc

avec Outher Space - "angel of death"
http://fr.youtube.com/watch?v=kAOq-afv2s0


Né le 19 février 1978, de son vrai nom Felipe Coronel, Immortal technique est un rappeur aux origines "latino". Ses parents ont fuit le Pérou dans son enfance à cause de l'insécurité qui y régnait, pour migrer aux Etats-Unis.
C'est un rappeur engagé : la plupart de ses textes sont axés sur des faits politiques et sociaux tels que la pauvreté et le racisme, ou encore les attaques terroristes du 11 septembre 2001 aux États-Unis. Il est vice président du label indépendant Viper Records, et refuse de signer sur une major, pour pouvoir garder sa direction artistique. Immortal Technique est aussi confondateur de l'association G.A.ME (Grassroots Artists MovEment), qui propose diverses aides pour des artistes débutants.
Il est connu notamment pour sa chanson Dance with the Devil (Danse avec le diable) ainsi que pour le brulot Bin Laden, où il accuse l'Administration Bush d'avoir participé aux Attentats du 11 septembre 2001.



*Avis Personnel* : un incontournable du hip hop, des instrus soignés comme personne, et culottés (genre, qui d'autre s'autorise a sampler du ennio morricone ? ), un flowlyrythmique propre au hip hop, avec ce qu'il faut de rage dedans. a écouter avec de grosses basses.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Ven 22 Aoû - 18:07:37

alors....

Yiruma :


Yiruma commence à jouer du piano vers l’âge de 5 ans. À 11 ans, il part en Angleterre où il étudie la musique à Purcelle. Lorsqu'il s'inscrit au King's college, il étudie avec des artistes comme Harrisson Bertwislte. Il est vite repéré et produit son premier album sous le label DECCA. Il deviendra le premier coréen à jouer au festival MIDEM de Cannes en 2002. Yiruma rejoindra la scène japonaise avec une chanson qu'il a composé pour la série Fuji TV en 2004. Son best of sera diffusé en octobre par Universal Music Japan aprés sa perfomance au Tokio Orchard Hall. Son amour pour la musique romantique de Paris (France), le conduira à s'inspirer d'auteurs de l'ombre pour STOMP Production, tel que Samuel Vallée ou Dan Wesley. Après qu'il est interprété la BO de la série A Winter Sonata, il gagne l'admiration de nombreuses personnes. Grâce à cela, il devient un modèle de publicité pour la G-Cube et Yamaha Corée. Considéré comme un grand compositeur, il obtient pour l'album The yelllow room plus de 30 000 prè commandes. En 2004, la sortie de Noctural lights...they Scatter le place en première position des ventes coréennes.
Il entame une tournée de 23 dates dans tout le pays (toutes à guichet fermé) en hiver 2004.
Au début, les musiques de Yiruma étaient seulement composé de piano,
mais avec le temps il à évolué et maintenant il a rajouté des
instruments comme de l'harmonica.




et en musique :


Kiss the rain
http://www.youtube.com/watch?v=jCSe66pWNmc]http://www.youtube.com/watch?v=jCSe66pWNmc[/url]

River Flows in you
http://www.youtube.com/watch?v=1p_ebSseEq8&feature=related

It's your day
http://www.youtube.com/watch?v=gBfUV0y9RHA&feature=related

certes
c'est conformé, pas tres aventureux, mais j'ai trouvé plus sensible
qu'un beau gosse avec un piano, plus personnel qu'un patrick bruel a sa
grande epoque quoi. Razz
Revenir en haut Aller en bas
TRIGUN
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3296
Age : 27
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 30 Aoû - 23:06:14

J'ai pas trop aimé Yiruma, ptet manque de temps et de patience aussi ^^
Faudra que j'ecoute d'une oreille plus attentive

Je te suis mon ptit Sid je fais une ptite présentation



THE RACONTEURS


The Raconteurs est formé de quatre personne (parfois 5 en live), je commence pas le plus connu pour vous je pense Jack White, Chanteur et Guitariste des White Stripes (vous savez Seven Nation Army ^^), ici il assure les même fonctions et joue du Clavier de temps en temps.
Les autres sont Brendan Benson, Chant et Guitare, Jack Lawrence, Basse et Patrick Keeler, Batterie.

Ils ont sortit à eux quatre, deux albums, Broken Boy Soldiers (2006) et Consolers Of The Lonely (2008).

Musiqualement parlant, c'est un bon Rock qui touche à d'autre style musicaux, je vais pas me faire l'expert de ça car je m'y connais pas assez Very Happy et puis c'est emmerdant de savoir vraiment ce que c'est Very Happy
Bref ça dépote pas mal, de bon riff de gratte, une batterie qui groove incroyable...


MUSIQUE

Steady As She Goes
Together
Level
Yellow Sun
Consolers Of The Lonely
Salute Your Solution
You Don't Understand Me
The Swish And The Spur
Hold Up
Top Yourself
These Stones Will Shout


Sur Deezer il y a les deux albums Wink
Discographie The Raconteurs
Bon il y a des fois la même musique, et les musiques ne sont pas rangées dans l'ordre des albums :/

Je vous mets la vidéo à voir :p
Level Live


Voilà en esperant que ça vous plaise, BONNE ECOUTE Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Dim 2 Nov - 23:58:48

Allez... Coeurs sensibles passez votre chemin : Voici 5 chroniques de NECRO


Citation :
I NEED DRUGS



Necro
Psycho+logical-Records
07/10/2000

Imaginez un monde où le Métal et le Hip Hop ne seraient pas des genres antinomiques. Imaginez un monde où riff gras rimerait avec flow, cheveux longs et bouc avec survet'. Imaginez un Hip Hop sans Bling Bling d'un fan de Charles Manson. Imaginez un moment de l'histoire où le milieu Rap/Hip Hop est sonné par plusieurs claques musicales, imaginez que cette année précisément, un mec à la provocation la plus naturelle qui soit, au sens aigu de l'ultra choc, qui a rendu sourd tout Brooklin avec un groupe de métal violent monté avec son frère, déballant des freestyles uniques et fous sur la plus grosse émission de Hip Hop U.S., déboule dans les bacs avec un album intitulé "I Need Drugs".

À quoi s'attendre alors ?

Peut être à l'album le plus gore, sadique, violent, torturé et écoeurant de toute l'histoire du Hip Hop à l'heure de sa sortie. Et pas loin de l'être encore à l'heure actuelle... Invitant son frère Ill Bill, ainsi que le Pionnier LL Cool J, à rapper sur tout ce qui peut choquer la société américaine (The Most Sadistic), toutes les mauvaises morales étant présentes sur cet opus.... Jusqu'à un hommage aux cafards (Cockroaches)!
Complètement décalé, à la limite d'une apologie du meurtre (Your Fuckin' Head Split), et à coup sûr en plein dans les réalités de la drogue (I Need Drugs) et du sexe (Get On Your Knees, Hoe Blow, Fuck You To The Track), Necro trace une route parsemée de toute la débauche qu'il peut engendrer.

Enchainant les Freestyles qui ont fait sa popularité dans le milieu, et ses textes de mauvais goût atypiques, Necro nous offre également des clips présents sur le cd. Celui de "I need drugs" installe le frisson comme pas deux. L'image de la pochette, extraite du clip, censurée, Hypnotise déja le public dans le trip certes outrancier mais extraordinairement riche et mesuré d'un des artistes majeurs du genre, qu'il nomme lui même le Death rap.



Citation :
GORY DAYS



Necro
Psycho+logical-Records
08/02/2001

En toute logique, vous avez d'abord lu la chronique de "I need drugs", et/ou écouté cet album. Vous vous êtes même sûrement connecté sur le site du gars, ou son myspace, après avoir consulté sa bio sur wikipedia. En toute logique donc, lorsque je vous dit qu'il s'agit de Necro, vous savez à quoi vous attendre. Sinon, faites en sorte que ça soit rapidement le cas.

Pourquoi ?

Parce que "Gory Days" est le second album du gars, et la première chose à dire, c'est que c'est exactement le même esprit que le premier et précédent. Ca cause cul, porno même, n'ayons pas peur des mots, violence, si ce n'est barbarie, et bien entendu, ça parle aussi de drogues. Il est néanmoins moins "Métal" dans les instrus, peut être lui avait on trop reproché d'avoir heurté les puristes avec son premier opus. Evidemment, tout ce qu'il n'a pas mis de malsain dans la musique, il l'a mis dans les textes. Encore que...

Massacrant les Doors (Light my fire), huant les Salt'n Pepa (Dead Body Proposal), Necro déballe une fois de plus son verbe acerbe et son sens du texte thrash et ravageur (You're All Dying), sans complexe aucun, même pas celui du machisme le plus abouti (12 King Pimp Commandments).
Son humour noir et on imagination insolite nous plonge dans des univers glauques et inquiétants (Bury You With Satan, Scalpel, Morbid, World Gone Mad), dans son univers malsain et horrible (Poetry In The Street).

"Gory Days" est donc la suite logique, si ce n'est le parfait complément, de "I need Drugs". Cet album mérite plus que n'importe quel autre le petit autocollant noir et blanc que l'on mets désormais sur n'importe quel galette, et le rend presque obsolète tant le propos est écoeurant, et ce jusque dans les titres, signifiant à n'importe qui veut bien prendre la peine de les lire, que le gars n'est une pale copie de personne et qu'encore une fois, Les shoots d'hémoglobine, le porno-thrash et les trips hallucinogènes sont des thèmes qu'il affectionne, et maîtrise comme personne.




Citation :
THE PRE-FIX FOR DEATH



Necro
Psycho+Logical-Records
21/09/2004

Septembre, et son amer goût de fin des vacances, les jours raccourcissants qui sentent les feuilles se sécher. Dans les sociétés occidentales, c'est le moment où le moral baisse. Et pour rien arranger à cela, c'est aussi le moment ou Necro sort une galette.

Et lui, il l'a pas non plus le moral. Même si les grises mines, le glauque de l'avant Halloween, la fin des sourires.. C'est son rayon, et il ne se prive pas de le dire. Il aime cette ambiance de dégradation générale de la motivation, où crever comme une merde paraît moins insignifiant, parce que le temps va dans ce sens. Aussi décide t'il d'entamer joyeusement sa messe par "Beautiful Music For You To Die", histoire de mettre l'audience à l'aise. Plus que la violence, c'est bien de mort qu'il va surtout parler cette fois ci.
Le disque est d'ailleurs bien à l'image du mois, commençant classiquement, comme n'importe quel beat de Hip Hop, puis s'enflammant d'un coup, comme les fois où le temps se casse définitivement la gueule après une petite pluie alors qu'ils avaient dit beau fixe pour le reste de la semaine...

Le sérieux commence avec le titre qui donne son nom à l'album "The Pre-Fix For Death". Ce qui se passe avant est semblable à un prologue. "Empowered" étant le sommet de l'album. Faut dire aussi qu'il y aura mis les moyens : pas moins de 5 invités sur ce titre (Sid Wilson, Trevor Peres, John Tardy, Away & Dan Lilker). De façon général les nombreux featurings de l'album sont pris dans le milieu du Métal, et non du hip hop, l'alternance des deux milieux étant souvent brutale. Lassant la fin de l'album trainer en longueur, comme une lente agonie...

L'album peut être pris comme un trip ayant mal tourné, une bagarre entre le coté qui a pris la seringue et celui qui avait compris que la dose serait de trop. Au bord de l'overdose, Necro livre ici un album qui partage sensiblement les avis. Il l'avoue presque lui même en titrant l'ultime titre de l'album "Push it to the limit", cette fois ci, il a vraiment mis la dose de manquement à l'éthique, d'indifférence totale pour la morale et même la production, totalement désinvolte, n'invite pas l'auditeur à un second voyage.

Même s'il l'a plusieurs fois rappé, et expliqué ce concept aux médias, il titre enfin un morceau du nom de "Death rap". "Death of the rap", serait on tenté de dire, tant la mort du style semble éminente suite à une telle production, s'il décide de rester dans ses canons actuels... Necro livre sa galette la plus nihiliste, la troisième, qui ne plaira qu'aux fans, ou aux toxicos musicaux en manque et de passage.



Citation :
THE SEXORCIST



Necro
Psycho+Logical-Records
02/08/2005

Alors, avant de commencer, idem que pour "Gory Days" qui ne peut vraiment s'apprécier que si vous avez connaissance de "I Need Drugs", eh bien, "The Sexorcist", c'est la deuxième partie qui complète "The Pre-Fix For Death".

En effet, Si le nihiliste dernier tome des aventures de Necro était sorti en septembre, eh bien, celui la sort en août, et je peux vous garantir que même les plus inimagibles et imaginaires histoires du fameux Spring Break universitaire américain en voyage à Cancun peuvent se tenir bien tranquille. Ne tenant à choquer personne, je tiens de suite à préciser que Necro a passé sa phase dérpime, et que pour se remettre d'aplomb, il s'est remis en selle, et donc, comme son nom l'indique, "The Sexorcist", ça va parler de cul.

On va cependant être loin du machisme ambiant du hip hop traditionnel. Là, c'est plutôt dans la poésie passionnée à la TTC, et c'est même gentil comme comparaison. 50 cent et sa bande de PIMP peuvent aller balayer et se faire discrets.
Je pense qu'une liste de quelques titres peut suffire à vous le montrer... Donc en gros, "Pussy is my weakness", "Whore", "You bitches loved to get fucked", "Piss", "Shes got a great ass", "We fuck virgins" ou encore "Vaginal secretions" sont assez explicites pour que je n'ai pas à parler des textes, je pense que vous avez compris vous même.

Ce disque n'est évidemment pas à faire écouter aux âmes sensibles, ni même aux personnes ne maitrisant pas le second degré. Clairement orienté Rap/hardcore, Il est à coups sûrs l'anti Pre-Fix for Death, autant au niveau des lyrics que des instrus, et je peux vous assurer que, puisqu'ils s'offre les voix de grandes actrices de porn sur certains intermèdes, si vous foutez ça au taquet dans une playlist sex, vous allez passer une EXCELLENTE SOIRÉE.



À condition qu'elle ne comprenne pas très bien l'anglais. Very Happy



Citation :
DEATH RAP



Necro
Psycho+Logical-Records/Koch Records
10/09/2007

Le MC le plus barré de la planète n'a pas pris la grosse tête. Il a repoussé le rap dans ses plus ultimes frontières, mais reste fidèle à lui même. Il reste fidèle à ses héros. À son héros faudrait il dire plutôt... Car s'il y a bien une personne à qui on peut dédier ce disque, c'est bien à Charles Manson.

La mise en place est cinématographique, ce n'est pas un album, mais une OST. Celle du film de la vie de Necro, aka Charles Manson. Comprenez Necro dans le rôle de Manson, les pistes dans le rôle des victimes.
Necro est bien au sommet de son art, au zénith même, tant l'album est fluide, et complet quant aux thèmes habituels du gars. Pour autant, ce n'est pas celui qu'il faut écouter en premier, vous serez déçu par le reste, puisqu'il possède une chose que n'a aucun autre album de l'artiste New Yorkais : désormais signé chez Koch Records, il s'offre une très bonne production. ...

Le son est clair. Et c'est là un évènement ! L'homme qui a pondu un des albums les plus sombres de l'histoire du Hip Hop s'offre une prod claire quand il rend hommage.. à Charles Manson ! Allez comprendre !!!
Le fantôme d'Ennio Morricone plane sur l'album (Keep on Driving), le fantôme de "Pre-Fix For Death" aussi (Suffocated to death by God's s, Evil rules), l'homme a gagné en maturité (Portrait of a death rapper).
On le voit presque s'offrir une affiche de festival au coté de Trent Reznor (As deadly as can be), tant les ambiances se ressemblent.

Toujours très orienté Hip Hop, Necro ne tourne pas totalement la page à ses origines. Il parait néanmoins difficile de prendre le virage en sens inverse sans décevoir beaucoup de monde. Le site rap2k qualifie cet album de "véritable espresso, noir, court et puissant". En effet, c'est pour moi la meilleure production du type à ce jour, soignant les instrus, mais sachant garder sa spontanéité, jouant avec les genres, et les mots pour nous offrir un spectacle que les journeaux spécialisés se garderont bien d'étaler dans leur pages, contrairement à ce que firent les potins du temps de Manson. Necro à réécrit l'histoire. Il est désormais maître de la suite, et ça nous tarde !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 8 Aoû - 5:36:14

Allez, un peu de hip hop, pour changer ^^


Immortal Technique "The 3rd Worl"



Oui d'accord, il est bien moins bon que son second album "Revolutionary vol.2", mais ce troisième opus a une production beaucoup moins rude et peut peut être le révéler à un plus large public, tant mieux : il a toujours des choses intéressantes à dire !!


La Coka Nostra "A brand you can trust"



Vous connaissez Necro ? Ben c'est le band du bro, Ill Bill. Vous rajoutez Sean Dog et B-Real (Cypress hill Powa Very Happy) en featuring sur deux songs, Sick Jacken et Immortal Technique sur d'autres, et vous obtenez une petite bombe aux instrus soignés et aux textes plutot explicites Razz

Jedi Mind Tricks "A History of violence"



Eh ouais, le duo qui nourrit de toutes ses forces le vivier underground sort encore des albums. Les pionniers du collectif Army Of The Pharaohs s'en sortent très bien une fois de plus, la prod est soignée et les textes font tous très mal.... En plus, les invités assurent, que demande le peuple ?


Mobb Deep "The safe is cracked"



Mobb Deep, le groupe de gangsta qui a sorti la chanson de hip hop ultime "Shock Ones Pt.II" pond un album assez éclectique, entre gangsta rude et groovy old school étalant leur flow psychédélique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Decouverte musical   

Revenir en haut Aller en bas
 
Decouverte musical
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» besoin conseil achat mobile musical...
» High School Musical
» Votre top musical de l' année 2010
» Mobile non musical avec mouvement mécanique
» mobile musical sensoriel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ¦ Entre nous ¦ :: ► Flood :: • Musique-
Sauter vers: