╟ °°o°° Forum dédié aux mannequins de chez Victoria's Secret °°o°° ╢
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Decouverte musical

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
TRIGUN
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3296
Age : 27
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Decouverte musical   Ven 17 Aoû - 12:30:24

Comme son nom l'indique ce sujet va servir à decouvrir les differents styles musical et aussi les differents groupes du monde entier Smile
Il faudra faire un joli post bien complet (et pas un ptit copier coller Very Happy d'un site) sur le ou les groupes que vous allez présenté
Voila je vous laisse commencé, je vous présenterai un groupe probablement demain ou dimanche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TRIGUN
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3296
Age : 27
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Lun 20 Aoû - 15:11:11

Alors pour ma première présentation, je vais vous parler de Led Zeppelin. Groupe de Rock anglais, précurseur du hard rock, qui connu un énorme succès.
Ce groupe c'est formé en 1968 grâce au guitariste Jimmy Page. Alors que son groupe les Yardbirds se séparent il décide donc de chercher d'autres musiciens. Le bassiste John Paul Jones apprends la nouvelle est rejoint directement Page. Ensuite Le guitariste recherche un chanteur il choisit Robert Plant qui l'a impressionné lors d'un concert. Le groupe pratiquement formé nos trois acolytes recherche un batteur et Robert Plant va conseiller à Jimmy Page de faire appel à John Bonham.
Le groupe est formé Robert Plant au chant, Jimmy Page à la guitare électrique, John Paul Jones à la basse et John Bonham à la batterie. Le nom de Led Zeppelin a été donné, selon le mythe :p, par le batteur des Who Keith Moon par cette phrase "Ce groupe va couler comme un dirigeable de plomb" et c'est le 9 novembre 1968 que le groupe est lancé.
Led Zeppelin sortit en tout 9 album voir dix si on compte l'album CODA. Leur quatre premier album sont tous Eponyme Led Zeppelin I, Led Zeppelin II, Led Zeppelin III, et Led Zeppelin IV (mais pour ce dernier il ne comporte aucun titre si ce n'est quatre logos.
Dans ces quatre albums ont peut cité déjà de grand titre qui ont marqué les esprits comme Daezd and Confused, Whole Lotta Love, Since I've Been Loving You ou encore Starway to Heaven. On peut aussi remarqué que ces quatre albums sont sortit en seulement 3ans.

En 1973 ils sortent Houses Of The Holy, l'album est variés musicalement, ils essayent de nouveau style comme le reagga ou le funk. En 75 le groupent compose un double album intitulé Physical Grafiti, et pour tout les fans de Led Zep il s'agit de leur dernier grand album. Après la sortie de Presence, 7ème album du groupe, Led Zeppelin va tombé aux oubliettes le fils de Robert Plant meurt en 1977, le mouvement Punk est en nette progression, le groupe décide de faire une pause. En 1979 le groupe sort leur dernier album In Throurgh the Out Door. En 1980 le groupe se separe à cause de la triste mort du célébre batteur John Bonham, aprés avoir bu une quarantaine de vodka en 4H, il meurt etouffé dans son vomi, triste mort pour un musicien extraordinaire. Le reste du groupe sortira en 1982 l'album Coda

Photo

De gauche à droite
John Bonham(batteur), Robert Plant(Chanteur), Jimmy Page (Guitariste) et John Paul Jones(Bassiste)


Logo
Alors de gauche à droite toujours
Jimmy Page, John Paul Jones, John Bonham et Robert Plant


Lien Radioblog

Whole Lotta Love
Starway To Heaven
Black Dog
The Ocean
Heartbreaker
All My Love
Since I've Been Loving You
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Lun 27 Aoû - 2:44:18

pas mal j'aimerai juste préciser deux ou trois choses :

c'est pas plant qui conseille bohnam a page, mais john paul jones, puisqu'ils jouent ensemble dans un autre groupe.

ensuite, dazed and confused est une reprise

dernierement... il faut rappeler une chose importante, regardez bien les dates.. led zeppelin démarre au moment ou hendrix est au fait de sa gloire. c'est important de noter qu'ils ont réussis a percer alors qu'un géant, un génie éblouit tout le monde...surtout en faisant la meme musique que lui.

et véritable derniere chose... écoutez "kashmir" et "immigrant song"...et ne revenez pas me dire que le son des 70's est ringard parce que tout, absolument tout ce qui se fait en matiere de rock aujourd'hui vient de l'une ou l'autre de ses deux chansons.


ensuite ^^

a moi de vous parler de ma découverte. c'est toujorus un peu le rock, mais version japonaise. non, ne me parlez pas de ces tokyo hotel et compagnie. moi je vous parle de X japan (je n'endorse aucune responsabilité quant a ce qui peut se trouver comme image ou video si vous désirer rechercher des infos sur ce groupe sur le net....).

je fais ca de mémoire, je reviendrai completer.
X japan se forme au milieu des années 80 au japon, grace a la volonté d'un seul homme, yoshiki hayashi et d'un pote de lycee, toshi.virtuose du piano, fou dingue de la batterie, les deux fans de kiss décident de monter un groupe de rock aux guitares acérées et a la rythmique endiablée. aidés de deux guitaristes et dun bassiste, taiji, ils soumettent leurs composotions a diverses productions qui les refusent.
la mere de yoshiki va alors vendre son commerce pour permettre a son fils de fonder une boite de prod pour lncer sa musique. exit les deux guitaristes qui sont remplacés par le discret pata et le charismatique hide. les scenes de folies peuvent alors commencer.

X est pionnier du style visual kei. c'est a dire un metal puissant servie par une prestation scénique extrement visuelle. X attire les foules par son energie et sa capacité a écrire des ballades enivrantes sans pour autant passer pour un "groupe de rock a gonzesses".

c'est l'époque "indies". les 5 comperes sont vénérés comme des dieux au japon, mais n'arrivent pas a s'exporter. lassé, apres 3 albums (vannishing vision, blue blood, jaelousy), taiji quitte le groupe. il est remplacé par heith. c'est au moment ou X est au sommet. il en profite pour s'offrir une folie avec un album a un seul titre, chef d'oeuvre de compostion : "art of life".

puis enregistre "dahlia" presque dans la foulée. avec une double tournée. épuisé et de plsu en plus en conflit avec son ami de lycée qui prend toute la place pour lui, toshi décide de s'en aller. le groupe se sépare en 1997 apres un concert de pres de 3 heures sobrement intitulé "the last live".

l'année d'apres hide est retrouvé mort pendu. tout espoir de reformation est désormais écarté, sauf que leur site officiel a réouvert il y a quelques mois..
la rumeur a fait son chemin, X serait en cours de négotiations pour une possible refomation.

je vous invite a découvrir els albums "blue blood" pour les amateurs de gros son, le fomidable "art of life" pour les amateurs de musicalité et l'album "dahlia" pour ceux qui aimeraient comprendre d'ou vient le j-rock moderne.

quelques chansons en vrac :
X, kurenai, endless rain, scars, art of life, unfinished, celebration, week end, sadistic desire, rusty nail vous permmettront de voir moultes faces d'un super groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
Membre VIP
Membre VIP


Féminin
Nombre de messages : 8742
Age : 32
Localisation : 01
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Lun 27 Aoû - 16:40:37

loool t sur que tu l'as fait de mémoire là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cindy8cooper.skyblog.com
TRIGUN
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3296
Age : 27
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Lun 27 Aoû - 17:18:50

Euuuh Sidstar, c'est bien Robert Plant qui conseille John Bonham à Jimmy Page car Plant et Bonham se connaissaient avant, ils étaient dans le meme groupe. Ce n'est pas John Paul Jones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Lun 27 Aoû - 20:34:36

Cindy a écrit:
loool t sur que tu l'as fait de mémoire là ?

oui. j'ai vénéré ce groupe pendant une courte période, mais c'était tellement intense. et puis écoute art of life, et tu verras que c'est pas difficile de retenir un groupe comme ca...


ah bah désolé trigun j'ai du mal lire. c'est effectivement plant qui était avec bohnam dans le groupe "the band of joy". toutes mes excuses. Wink


concernant X japan. voici une page qui devraient vous interesser

http://hk.geocities.com/xjapan_1982/new_page_13.htm

vous y trouverez plusieurs sons en streaming, ainsi que les paroles, les partitions de certaines chansons et de quelques membres en solo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Lun 27 Aoû - 21:16:17

bon deuxieme découverte a vous faire découvrir. sachez que vous entrez ici dans le domaine de personnes ayant tout fait en musique. j'ai nommé serge gainsbourg, trop méconnu a mon sens, et frank zappa. je commence donc par serge gainsbourg.

lucien ginsburg né en avril 1928 d'un pere chassé d ela russie communiste, pianiste de boite de nuit. apres la seconde guerre mondiale, il se destine a la peinture mais deviens finalement pianiste de jazz dans un cabaret de pigalle (je crois c'est chez madame arthur). en 1957, il devient serge gainsbourg et sort son premier 25cm "du chant a la une" avec le titre phare "le poinconneur des lilas".
le deuxieme 25cm sort peu apres "n°2", et connais peu de succes, c'est surtout pour etre le compositeur de juliette greco qu'on remarque serge.
il est tres fortement marqué par le jazz dont il prend congé avec l'album "percussions" au milieu des années soixante. peu apres il devient le petit amoureux de brigitte bardot avec qui il signe des chansons parmis se splus grands suces comme "bonnie and clyde" ou "harley davidson".
lors de la rupture, "initials B.B" montreque serge est obsédé par ce fait.
il entame une autre idylle avec jane birkin et enregistre "son chef d'oeuvre de groove de mon point de vue "l'histoire de melody nelson" en 1970 je crois.
en 75 sort "rock around the bunker" violente attaque aux idéologies nazies.a la fin des 70's serge devient gainsbarre et se met au reggae pour "aux armes et caetera" en 79 et le bouleversant "mauvaises nouvelles des etoiles" en 1981.
il se met au rock au milieu des années 80 avec "love on the beat" et "you're under arrest".

il meurt en 1991 apres avoir exploré une multitude de styles musicaux comme le jazz, la variété, le reggae, le rock, la funk, la valse, la pop, la soupe, le rythm n'blues...

chansons a écouter absolument (si vous le pouvez, achetez le coffret des 100 plus belles chansons, en 5 cds) : le poinconneur des lilas, du jazz dans le ravin, la javanaise, couleur café, bonnie and clyde, sous le soleil exactement, elisa, melody, je suis veu te dire que je m'en vais, vu de l'exterieur, aux armes et caetera, ecce homo, dieu fumeur de havanes, harley david son of a bitch, lemon incest.

bonne écoute. je vous parle de franck le prochain coup. si quelqu'un veut commencer la liste de ses 60 albums...^^
Revenir en haut Aller en bas
HyPn0sS
Paparazzi Suprème
 Paparazzi Suprème


Masculin
Nombre de messages : 809
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Ven 31 Aoû - 21:25:02


Bon voilà jvais présenter un groupe qui a marqué ou marque notre génération surement ^^, les Daft Punk oui oui oui !!!! Faut savoir que c'est les français qui vendent le plus de disques dans le monde !!! oui et encore
oui ! lol! On penserait à david guetta, bob sinclar, johnny et pleins d'autres et bah nan c'est les parisiens qui sont number 1 mdr.


Les débuts


La rencontre de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem Christo se fait dès l'année 1987 au lycée Carnot à Paris.
En 1992, les deux compères fondent un groupe de rock, Darlin', avec lequel ils enregistrent leur premier single sur le label indépendant anglais Duophonic. Cependant le succès n'est pas au rendez-vous : le titre se vend à environ 1500 exemplaires et le groupe n'a quasiment aucun impact sur la scène française. Une critique du magazine d'Outre-Manche Melody Maker ir même jusqu'à qualifier la musique du groupe de « daft punk », que l'on pourrait traduire par "punk idiot" ou "punk débile".
En 1993, lors d'une rave party au parc Eurodisney, les Darlin' rencontrent les responsables du label écossais Soma. Entre temps, Thomas et Guy-Manuel ont commencé à travailler sur des machines électroniques telles que le sampleur. Le duo enregistrera une année plus tard sous le nom Daft Punk le cd deux titres The New Wave / Alive. Les sonorités y sont clairement électroniques et à défaut de succès retentissant, la « techno adolescente française » des Daft Punk retient l'attention de quelques journalistes et critiques anglais. L'année 1995 est celle de leur premier succès, le groupe sort le maxi électro-rock Da Funk / Rollin' & Scratchin' . Le succès est immédiat, et le titre se répand petit à petit dans les clubs d'Europe. Thomas crée son propre label, Roulé, sur lequel il sort le très remarqué Trax On Da Rocks. Tout s'enchaîne pour les Daft Punk qui font la première partie des Chemical Brothers à Londres. En France, ils sont repérés par la maison de disque Virgin ; c'est ainsi qu'ils font une apparition sur la compilation Sourcelab vol.2 du label Source (qui fait partie de Virgin) avec le titre « Musique », en 1996. Source est dès lors le premier label à diffuser les Daft Punk en France.




Les albums

Homework :




Suite à la sortie du single de « Da Funk », le 13 janvier 1997, les Daft Punk sortent le 20 janvier de la même année leur premier album Homework. Le succès est extrêmement rapide : 2 millions d'exemplaires se vendent dans 35 pays différents en l'espace de 2 mois. On y retrouve ce qui fait le succès des Daft Punk, un mélange de sons d'origines diverses et variées, de la house aux rythmes techno directement inspirés de la scène de Chicago. La presse généraliste et spécialisée fait l'éloge de l'album, qui conquiert rapidement la jeunesse internationale. Le titre Around the World (dont le clip est signé par le réalisateur Michel Gondry), initialement issu du tube électronique des années 70 Pop Corn, fait un tabac dans les charts européennes et nord-américaines.
Le groupe acquiert dès lors une notoriété internationale, et entame sa première tournée mondiale de 40 dates d'octobre à décembre 1997. Le spectacle y est totalement aléatoire, en effet, le concert dure parfois jusqu'à 5 heures.
Plus qu'un simple album de musique électronique, Homework révèle une multitude de facettes. Emblématique de la french touch, il démocratisa la « house filtrée », et ses conditions de mixage parfois aléatoires influèrent sur ce que les critiques appelleront le « son Daft Punk ». Le succès de cet album constitua un excellent tremplin qui permit à d'autres groupes de se révéler, insufflant un vent nouveau à la scène électronique française et mondiale.





Mon avis :


Dernier album des Daft Punk que j'ai écouté. Je n'ai pas aimé l'ensemble de l'album, trouvant certain morceau parfois à la limite de l'horripilant, mais il y'a certains tubes d'exception dont Aroun' The World, Da Funk et Rollin' & Scratchin' Razz


Discovery :




En 2001, cinq ans après le phénomène Homework, ils reviennent avec l'album Discovery. À la fois encensé et critiqué, il entraîne des controverses aussi bien chez les fans de la première heure que chez les journalistes. Très orienté pop voire disco, l'album s'inspire grandement de certaines références culturelles des années 1980. Il laisse aussi une place importante aux voix vocodées : Thomas et Guy-Manuel s'essayent eux-même au chant sur plusieurs titres. Le succès commercial est là encore particulièrement au rendez-vous. Un peu plus tard, les critiques s'apaisent et l'album fait la quasi unanimité lorsque sort au cinéma le film d'animation Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem réalisé au Japon par Leiji Matsumoto, créateur du célèbre Albator. Le public découvre, par delà les images, une bande son imaginative et ludique, qui n'est autre que l'album Discovery.


Mon avis :


Premier album des Dafts acheté après le single, One More Time. J'ai été envouté par cette album, et il reste sans difficulté mon préféré, car plus mélodique ques les autres (et aller savoir pourquoi, le premier album acheté est souvent le préféré). J'accroche tout particulièrement à certaine ballade comme Something About Us et l'inclassable Veridis Quo, morceau purement musical et ô combien répetitif… mais avec cette mélodie si jolie…


Human After All :




Le 14 mars 2005 sort le troisième album des Daft Punk, Human After All, qui marque un tournant dans la carrière de nos deux androïdes, qui revendiquent par le titre de cet album certainement leur côté « humain » mais qui traduit aussi les fuites de notre société vers la plus complète déshumanisation.

Avec des titres évocateurs comme peuvent l'être Prime time of your life, Television rules the nation ou encore Technologic, les Daft Punk ne traduisent-ils pas la surabondance de futilités dont nous sommes simples spectateurs?

Cependant, cet album reçoit un accueil contrasté et déchaine une nouvelle fois les critiques d'une partie des fans qui regrettent Homework. Certains le trouvent trop répétitif, sans nouveauté (Robot Rock est ainsi une simple reprise du thème de la chanson Release The Beast de Breakwater) et sans vie (ce qui contraste insolitement avec le titre de l'album, Humain après tout en français) alors que d'autres le voient comme un concept album fabuleux et novateur.



Mon avis :


Autant au début, j'ai eu du mal avec cette album, autant j'ai fini par grandement l'apprécié vers la fin. Je trouve que c'est un assez bon mélange des deux premiers, empruntant les mélodies de Discovery et les rythmiques très électronique de Homework.
J'ai tout particulièrement accroché à Technologic (vu les enguelade que j'ai eu avec mon ordi…), Emotion et Make love, un morceau très répétif mais au combien agréable à l'oreille. Quand on l'écoute bien, on entend bien le piano qui fait les accords, la mélodies, la batterie.



Interstella 5555




Quatre musiciens d'une autre galaxie sont kidnappés par un manager maléfique qui veut en faire le plus grand groupe sur Terre. Quand la musique des Français de Daft Punk rencontre les dessins de Leiji Matsumuto, créateur du fameux Albator.


Mon avis :



J'avais aperçu les quatre premier clips de cette histoire et j'avais été frustré de ne pas connaître la suite.
Quand il sortit en dvd, je vit enfin l'histoire en entier et j'ai été conquis par cette histoire enchanteresse et fort joli. Un bon moment que je ne regrette pas.





Aujourd'hui, le nombre d'artiste qui reprennent leur mix pour en refaire un autre dessus montre qu'ils sont parmis les meilleurs groupes electronic/house! Par exemple la reprise de Busta Rhymes de Technologic sauf que c'etait une fille qui chantait a la place de la petite voix robotic ^^ ou plus récemment de la reprise de Kanye West - Stronger de Harder, Better, Faster, Stronger (ils y sont dans le clip d'ailleur avec Cassie ^^)

Leur tournée mondiale a été monstrueuse Shocked: miami, new york, los angeles, paris, amsterdam, dublin, londre, barcelone, tokyo, berlin etc... (la liste est longue ^^).

Mon Avis:

Daft Punk, 10 ans après. 2 robots minsucules au centre d'une pyramide de lumière, qui tiennent pourtant une salle énorme dans leurs mains gantées. Ce soir, Daft Punk est un groupe universel. Ces 20 dernières années, seul Nirvana a réussi ce tour de force : propulser une musique underground dans la sphère populaire sans se compromettre. Around The World. Désormais, la musique des Daft est à tout le monde. Aux puristes électro et aux indies, aux raveurs et aux rockeurs, aux branchés et aux boeufs. Certains ont beau faire la fine bouche pour garder bonne contenance, ce soir la musique de Daft Punk est irrésistible. Puissante et intense, minimaliste et maximaliste, rock et pop, funk et disco, dansante et virtuose. Les 2 parisiens revisitent leurs 3 albums en un mix foudroyant et hédoniste, enchaînant des tubes pop dorés à l'or fin. Des chansons immenses, il faudra le hurler. A la fin du concert, on ne peut que constater les dégâts : Daft Punk a pulvérisé toute tentative de concurrence. Ils sont si loin qu'on se demande qui pourra, un jour, venir les chercher...



A vous de me dire ce que vous pensez de ce groupe mythique de la scène électronique.

PS: WAOU comme ce fut long affraid jvoulais essayer de faire court mais mon esprit fanatic s'est vite emballé mdr, merci pour ceux qui se sont pas endormis avant la fin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 1 Sep - 6:19:27

j'ai tout lu.. ce fut parfait jusqu'a la conclusion qui s'entame par "Ces 20 dernières années, seul Nirvana a réussi ce tour de force : propulser une musique underground dans la sphère populaire sans se compromettre"...


nirvana n'a touché le public qu'en se comprommettant puisque c'ets grace a "nevermind" qui est tout sauf un album de nirvana, version studio. alors que rage against the machine, the white stripes, radiohead, ou meme green day, pour rester dans une sphere rock, ont réussis eux aussi ce tour de force il y a moins de 20 ans. c'ets dire si c'est loin d'etre une exception !

malgré cette petite "erreur". parfait. clap cap clap.... ^^ en plus daft punk c'ets de la bombe. donc uen bonne chronique d'un bon artiste...
Revenir en haut Aller en bas
TRIGUN
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3296
Age : 27
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 1 Sep - 13:00:10

Moi les Daft Punk je viens à peine de decouvrir réellement, je connaissais de nom mais pas de musique Very Happy. En fait quand j'etais un peu plus jeune, j'etais pas trop ouvert musicalement, j'etais enfermé dans mon Rap Very Happy. Mais après quelque années où le rap est devenu merdique, il fallait bien que je me tourne vers autre chose :p. Donc j'ai commencé par Rammstein(c'est pas une reference certes Very Happy), ensuite System Of a Down(mon dieu c'est de la tuerie), après les Guns N'Roses ... et après j'ai vraiment commencé à m'ouvrir à tout. Cependant j'ai du mal avec le rap d'aujourd'hui et le R'n'B qu'on entend tout le temps est qui polluent les ondes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 1 Sep - 22:05:39

(rammstein est un groupe enorme !!! jamais vu un groupe de rock comme ca qui sonne aussi electro sur els albums que metal en live ! O_o !!)

concernant le rap et le r n'b actuels..c'est comme le rock, evitez la radio ^^ mais si tu predns des bands comme immortal technique, the roots, public enemy, outkast.... ils sont toujours sinceres.
Revenir en haut Aller en bas
TRIGUN
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3296
Age : 27
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 1 Sep - 23:04:56

Ah oui ca, c'est sur je garde mes artistes que je connais Very Happy je suis pas fou je les renie pas :p. Non j'ecoute plus de rap d'aujourd'hui c'est à dire les nouveaux (enfin si j'écoutes pour voir ce qui ont à dire :p) mais bon c'est vraiment nul quoi, 50cent ou Booba (bon c'est les gros clichés) mais voila quoi :s.

Sinon oui Rammstein j'aime bien, mais ce que je voulais dire (car je me suis mal exprimé) pour certains qui sont vraiment des adeptes du Rock c'est pas forcement le groupe qui faut ecouter en premier pour découvrir le style Rock. Je rajouterais que je suis dégouté pour Rammstein car quand ils sont passé pas loin de chez moi mes deux frères ont été(avec un qui n'aime pas vraiment Very Happy), moi pas car j'étais un peu septique, je pensais que c'etait bourrin :/ et franchement j'ai raté quelque chose :'( car avec ce qu'on m'a raconté c'était EXCELLENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 1 Sep - 23:19:32

rammstein en live, c'ets absolument a voir de toute facon.

concernant ce que tu dis sur booba je suis a moitié d'accord puisqu'a ses débuts (avant d'etre reconnu) il a beaucoup bossé pour le rap en france. maintenant c'ets sur qu'il fait plus de choses pour lui que pour le rap ^^...

pour découvrir le rock moi je conseille ces albums :

"are you experienced" jimi hendrix
"led zeppelin II" led zeppelin
"a night at the opera" queen
"art of life" X japan
"frizzle fry" primus
"london calling" the clash
"bleach" nirvana
"van halen" van halen
"rage against the machine" rage against the machine
"back in black" ac/dc
"killers" iron maiden
"master of puppets" metallica
"dookie" green day

la vous avez plusieurs aspects du rock, des 70's aux 90's, du blues rock a la fusion, du glam au visualkei, du trash au hard, du punk...

enjoy ^^
Revenir en haut Aller en bas
TRIGUN
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3296
Age : 27
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 1 Sep - 23:25:15

Oui Booba, je me rappelle d'un ptit truc que j'ai vu sur Dailymotion, il faisait parti de La Clique groupe formé par Rocca je crois si je m'en rappelle bien.

Pour compléter ta discographie, j'aurais Elephant des White Stipes car il passe vraiment bien, et aussi Mezmerize de System Of a Down :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 1 Sep - 23:47:23

wé les whites stripes bon exemple

j'aurai aussi pu citer les doors et "surfing with the alien" de joe satriani.....quand a system..c'est quand meme toxicity le chef d'oeuvre ^^
Revenir en haut Aller en bas
TRIGUN
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3296
Age : 27
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Dim 2 Sep - 0:55:31

Ouai tout à fait d'accord Very Happy mais pour ceux qui veulent decouvrir le mieu c'est Mezmetize. Sinon l'album eponyme du groupe est vraiment bien aussi. pour moi, mon album pref j'hesite entre "System of a Down" et "Toxicity"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Dim 2 Sep - 7:17:31

bon allez...je m'attaque a zappa....hum..

Frank Zappa est né à Baltimore dans le Maryland (USA), le 21 décembre 1940. Il est l'aîné de quatre enfants : Bob, Carl et Candy. Son père est natif de Sicile. Sa mère est d'origine italienne.

C’est en 1954 que Zappa subit le choc musical qui imprimera à jamais ses choix compositionnels. Il découvre Ionisation d’Edgard Varèse. Cette œuvre on ne peut plus percussive joue un rôle considérable dans son approche instrumentale de la guitare dont il devient une référence avec Jimi Hendrix.

En 1955, il est bouleversé par le Sacre du Printemps d’Igor Stravinsky.

Disons que les éléments qui fondent sa trajectoire musicale forment une tapisserie où s’attachent les noms d’Edgard Varèse, Igor Stravinsky, Anton Webern, Karlheinz Stockhausen, Charles Ives, Aaron Copland, György Ligeti, Johnny « Guitar » Watson, Clarence Gatemouth Brown, Eric Dolphy, Spike Jones, Raymond Scott et Carl Stalling.

1956 est l’année où il rencontre Captain Beefheart (Don Van Vliet), l’ami capital qu’il produira plus tard et avec lequel il enregistrera Hot Rats puis Bongo Fury. C’est également l’année où il forme The Blackouts, groupe séminal.

En 1959, il écrit Mice, une œuvre pour instruments à percussions ainsi que le soundtrack de Run Home Slow, un film produit par Tim Sullivan.

En 1961, à Cucamonga, au cœur du désert Mojave, Paul Buff et Frank Zappa inaugurent le Studio PAL, futur Studio Z, plaque tournante où viennent enregistrer des groupes de doo wop et de rhythm’n’blues. Il y grave son premier single « Break Times »/ « 16 Tons ». Le Studio Z n’est-il pas un archétype du studio résidentiel ?

Inspiré par les monsters movies japonais, le cinéma d’horreur de Roger Corman, The Wizard Of Oz, ce chef d’œuvre de Victor Fleming et Freaks Barnum de Todd Browning, il cherche des fonds pour réaliser Captain Beefheart Versus The Grunt People.

En 1964, il rallie The Soul Giants, le band de Ray Collins. Cette association donnera naissance, le 10 mai de cette année, aux Mothers qui deviendront, sous la pression de MGM, The Mothers Of Invention. En 1965, il s’entoure de personnalités significatives des premières heures de la freakdom : Pamela Zarubica (alias Suzy Creamcheese), Vito et Carl Franzoni.

Pamela Zarubica établit le contact entre Zappa (peu enclin aux mondanités) et Allen Ginsberg, Jim Morrison et Phil Spector. Il rencontre Lenny Bruce, figure plutôt subversive dans l’univers du show business.

Freak Out ! premier double album-concept dans l’histoire du rock’n’roll est publié chez Verve/MGM par Tom Wilson, producteur de Cecil Taylor et du Velvet Underground.

Premier album d’une trilogie exceptionnelle (qui comprendra We’re Only In It For The Money et Civilization Phaze III), Lumpy Gravy, écrit en onze jours, paraît en janvier 1967.

Au Garrick Theatre de New York, Frank Zappa et ses Mothers Of Invention livrent pendant six mois Pigs And Repugnant. Ce show est digne des spectacles libertaires du Cabaret Voltaire, des démonstrations de colère organisées par les Surréalistes, aussi des événements construits/déconstruits par Fluxus.

En 1968, les Mothers Of Invention sont à l’Olympia et en Allemagne où la rébellion tente de récupérer l’esprit satirique de Frank Zappa.

En 1969 est publié Uncle Meat, un grand oeuvre. A l’automne, Zappa fait le MC (Maître de cérémonie) au Festival d’Amougies.

Le film-phare de la révolution psychédélique ( 200 Motels) est tourné à Londres en 1971 avec Ringo Starr dans le rôle de Zappa. Le soundtrack est placé sous la direction de Zubin Mehta. La partie musicale de 200 Motels qui devait être jouée au Royal Albert Hall est censurée à la dernière minute au motif que certaines paroles sentent l’obscène.

Durant un concert au Rainbow Theatre de Londres, Zappa est jeté dans la fosse par un admirateur paradoxal.

En 1972, paraît le pharaonique Grand Wazoo. Le Grand Wazoo Orchestra rend hommage à Richard Wagner au Felt Forum de New York.

Les 10 ans des Mothers Of Invention sont célébrés à l’Alcazar de Paris.

1973 est l’année d’une tournée mondiale avec le violoniste Jean-Luc Ponty.

1974 voit la diffusion sur les écrans de télévision de A Token Of His Extreme, court-métrage dû à Zappa et à Bruce Bickford, le maître de la clay animation, longtemps avant les remarquables modeleurs de Wallace & Gromit.

1975 est marquée par l’édition de One Size Fits All avec l’idole Johnny « Guitar »Watson, puis celle de Bongo Fury mais aussi par l’abandon du projet cinématographique Hunchentoot dont les séquences sonores seront reprises dans Läther, opus considérable.

C’est en 1977 que paraît le coffret Läther, l’un des grands moments de la musique du XXème siècle.

Avec Joe’s Garage réalisé à la maison, Zappa signe en 1979 le concept de home studio.

Son film Baby Snakes reçoit le à Paris le premier prix du Film international du film musical.

1981 voit paraître la série des soli de guitare Shut Up ‘n Play Yer Guitar ainsi que le recueil Guitar Book rédigé en collaboration avec Steve Vai.

Kent Nagano et le London Symphony Orchestra travaillent, en 1983, sur le répertoire Zappa. Un premier volume des enregistrements du LSO est publié en 1983.

Le 9 janvier 1984, Pierre Boulez et l’Ensemble Intercontemporain jouent trois œuvres de Zappa, à Paris, au Théâtre de la Ville.

Zappa reçoit le titre de « Chevalier des arts et des lettres » des mains de Jack Lang alors ministre de la Culture.

En mai, Zappa révèle à l’aide du Synclavier (outil informatique) les œuvres de son ancêtre milanais Francesco Zappa, violoncelliste et compositeur baroque.

En 1985, l’action musicale du musicien se double d’un fort engagement politique, particulièrement à l’encontre du PMRC, un groupe de pression qui entend mettre de l’ordre dans la production phonographique aux Etats-Unis. Zappa passe dès lors pour une figure dangereuse ou sympathique (c’est selon) de la contestation globale.

L’album Jazz From Hell qui inaugure ce que l’on nomme aujourd’hui l’électro-jazz (ou nu jazz) obtient un Grammy en novembre 1986 alors qu’il est frappé au coin de la censure par une importante chaîne de distribution aux Etats-Unis. Cet album absolument instrumental n’a qu’un seul défaut : il présente en pochette le visage de Frank Zappa, l’ennemi des puritains et des Conservateurs.

L’année 1988 marque la dernière tournée mondiale de Zappa, après vingt ans de concerts à travers le globe. Sa formidable carrière scénique illustrée par la série des You Can’t Do That On Stage Anymore s’achève le 9 juin au Palasport de Gênes.

En 1990, contacté par le commandant Cousteau, il écrit la soundtrack du documentaire Outrage At Waldez. Invité par le dramaturge et président Vaclav Havel à Prague, il devient ambassadeur itinérant de la toute nouvelle République Tchèque.

Deux doubles albums recueillant le meilleur de l’excellente tournée de 1988 sont édités en 1991 : The Best Band You Never Heard In Your Life et Make A Jazz Noise Here.

Le 15 avril, il annonce sur une radio de Berkeley son intention d’entrée en lice pour les Présidentielles.

Zappa abandonne la guitare au vestiaire et oriente son activité compositionnelle vers le Synclavier. Il y écrit et y enregistre environ 5000 œuvres.

Moon Unit, la fille aînée, révèle à la Presse que son père est atteint d’un cancer de la prostate.

En 1992, l’Ensemble Modern interprète The Yellow Shark sous la direction de Peter Rundel. Zappa se saisit un moment de la baguette si magique à ses yeux. A la joie de conduire succède la détresse filmée par Peter Lohner pour le documentaire qui sera diffusé sur ARTE le 24 février 1993.

Le 4 décembre de cette même année Frank Zappa décède chez lui, à Laurel Canyon (Los Angeles), entouré de sa femme Gail et de ses quatre enfants.


(j'avoue la j'ai pas fait que de mémoire ^^)

http://www.zappa.com/

je sais pas quels albums vous conseiller par contre vu que j'ai déja d'une part pas tout écouté ^^(60 albums quand meme le gars....) et parce qu'en suite j'ai écouté en lecture aléatoire donc pas par album séparéments.

m'enfin, au moins pour trigun ^^, prends une claque en écoutant la eprise qu'il a fait de "stairway to heaven" de tes petits chéris de led zep.

je vous conseille ensuite un de ses albums les plus abordables, "joey's garage" et puis cette video, un véritable cours d'impro donné par zappa a steve vai..
http://fr.youtube.com/watch?v=z5ORGWfJiTI
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Dim 2 Sep - 7:45:14

d'ailleurs je vous fait un medley de différentes versions de cette chansons

d'abord par le plus grand fan du monde de led zeppelin : dave grohl
http://fr.youtube.com/watch?v=juCQ1BteSW4
(version a prendre au 100000eme degré ^^)

puis par ledit franck zappa
http://fr.youtube.com/watch?v=7vEmQnExY0c
(j'ai en audio une version extrement différente, beaucoup plus reggae et autrement plus entrainante)

ensuite par un alien de la guitare, stanley jordan
http://fr.youtube.com/watch?v=HjXN3OLgoqs
(sans commentaires.....)

enfin, l'original, par led zeppelin
http://fr.youtube.com/watch?v=B4b-kcIt18o
(voir ci dessus...)

puis avec eric clapton et jeff beck (ex acolytes des yardbirds)
http://fr.youtube.com/watch?v=93ubRaUm2J0
(qui en fin de compte vaut pas grand chose si ce n'est la beauté des arpeges du début sans la voix criarde de plant...)
Revenir en haut Aller en bas
TRIGUN
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3296
Age : 27
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Mar 4 Sep - 16:13:40

Alors j'ai lu ton article pas mal, j'avai l'intention de le decouvrir un peu plus Franck Zappa avant que t'en parle :p mais j'ai été occupé avec David Bowie et Lenny Kravitz Very Happy.
Par contre pour Starway to Heaven :p, j'ai écouté mais si j'ai bien écouté, il y a pas des paroles qui changent ???
Et je rajouterai que Starway n'est pas la meilleure musique de Led Zep pour moi loin de la Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Mar 4 Sep - 20:30:43

je rajouterai meme que c'est celle que je deteste le plus pour moi. elle est lente et saumatre, dans le rayon ballade je préfere largement "babe I'm gonna leave you", ou "sice I've been loving you" des memes auteurs.
concernant les paroles qui changent, bah tu sais quand tu reprends une musique d'un artiste, faut savoir se l'approprier...

comme par exempel :
http://fr.youtube.com/watch?v=o9QL0Jkb_GU


allez, nouvelle découverte : PRIMUS (claque musicale en perspective...)

(déja un site pour la disco http://www.metalorgie.com/metal/groupes.php?id=163 )

formé au milieu des années 80, primus est un groupe qui a profondément marqué la musique des 90 par sa facon expérimentale de voir la musique, avec des sonorités trifouillées et des plans bourrés de musicalité, tout en ne faisant pas oublier son engagement sur certains sujets.

Les Claypool, le bassiste est mondialement reconnu pour avoir fait énormément evoluer les techniques de cet instrument. leur plus grand album, de mon point de vue, reste "frizzle fry" sorti fin 80's, début 90's. bien qu'evoluant dans un recoin du métal, primus sait largement se servir des influences des autres styles et abolit ainis les frontieres musicales pour enrichir sa musique.

pour tout ce qui est dates clés, vous pouvez vous référer a l'article sur wikipedia, qui pour une fois dit pas trop de conneries : http://fr.wikipedia.org/wiki/Primus
et y'a aussi des liens vers les bios des différents membres.

primus est plus ou moins séparé de puis 2000 ou 2001, laissant une parenthese réouvrir le mythe en 2004 : le live "hallucino genetics", une tuerie de plus de 2h30 ou est repris "frizzle fry" en son intégralité. a voir absolument.
Revenir en haut Aller en bas
TRIGUN
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3296
Age : 27
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Mar 4 Sep - 22:37:17

Disons que Starway to Heaven faut attendre l'entrée de la batterie pour tu sois vraiment dans la musique. Sinon Primus, ca va j'aime bien.

Sinon je pense que prochainement je vais présenté les white Stripes et un truc de rap mais je sais pas encore quoi choisir :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Mar 4 Sep - 23:30:35

ah bah si tu sais pas quoi, moi je présente u ntruc enorme, mi rap, mi rock, RAGE AGAINST THE MACHINE

(mettez votre enthousiasme de coté, et exprimez votre légere crispation contre le systeme)

tom morello - guitare
zack de la rocha - mc
tim commerford - basse
brad wilk - batterie

(divers collaborations avec cypress hill et tool, toujours bon a
savoir, vu la notoriété de ces gars)

donc pareil que primus, ratm (pour les intimes) se form a la fin des 80's et sort son premier album (eponyme) débuts 90's. le groupe se démarque aussitot par l'utilisation d'effets sonores inédits, un rappeur sur une rythmique funk rock et un propos hyper engagé, enragé contre la machine musicale. d'ailleurs, c'st tom morello qui assistant a un concert de zack, a eu l'idée d'un groupe de ce genre, séduit par les textes, peu apres que sa maison de disque ait refusé a son ex groupe une autre démo.

apres 4 albums (rage against the machine, renegades, evil empire, battle of los angeles), les enfants de georges clinton (prince de la funk psychédélique) font aujourd'hui figure de piliers incontournables du retour au rock pur et dur aux débuts des 90's. malgré le départ du chanteur en 2000 pour se consacrer a son album solo, les 4 comperes se sont retrouvés cet été au festival de coachella, des projets pleins la tete..

a écouter absolument : le premier album dans son intégralité ^^ (surtout "bombtrack", "bullet in the head", "killing in the name", "know your enemy" et "take the power back"), "pistol grip pump", "how I could just kill a man", "guerilla radio", "bulls on parade", "vietnow",...
je préfere préciser que ratm en live c'est quand meme incontournable...

d'ailleurs...
http://fr.youtube.com/watch?v=qFXZTYT3-GI - know your ennemy
http://fr.youtube.com/watch?v=M-n7YGM5oP4 - guerilla radio
http://fr.youtube.com/watch?v=3MI-KSWY2qg - how i could just kill a man

pour l'engagement
http://fr.youtube.com/watch?v=6IU9fGcdhRY - sleep now in fire
http://fr.youtube.com/watch?v=owEDKUB6yUI - bombtrack (ce n'est pas le clip officiel)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Ven 21 Sep - 17:31:25

[size=20pt]~ DREAM THEATER ~[/size]

Sommaire

I) Discographie officielle
II) Side projects
III) Liens


----

I) Discographie officielle


When Dream and Day Unite (1989)

Tracklisting :
1. A Fortune in Lies
2. Status Seeker
3. The Ytse Jam
4. The Killing Hand
5. Light Fuse and Get Away
6. Afterlife
7. The Ones Who Help to Set the Sun
8. Only a Matter of Time

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Kevin Moore (Claviers)
Charles Dominici (Chant)

Label : Mechanic Records
-


Images and Words (1992)

Tracklisting :
1. Pull Me Under
2. Another Day
3. Take the Time
4. Surrounded
5. Metropolis - Part 1 : "The Miracle and the Sleeper"
6. Under a Glass Moon
7. Wait for Sleep
8. Learning to Live

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Kevin Moore (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : Atco
-


Live at the Marquee (1993)

Tracklisting :
1. Metropolis Pt. 1
2. A Fortune in Lies
3. Bombay Vindaloo
4. Surrounded
5. Another Hand - The Killing Hand
6. Pull Me Under

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Kevin Moore (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : Atco/EastWest Records
-


Awake (1994)

Tracklisting :
1. 6:00
2. Caught in a Web
3. Innocence Faded
4. Erotomania
5. Voices
6. The Silent Man
7. The Mirror
8. Lie
9. Lifting Shadows Off a Dream
10. Scarred
11. Space-Dye Vest

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Kevin Moore (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : Atlantic
-


A Change of Seasons (1995)

Tracklisting :
1. A Change of Seasons
2. Funeral For a Friend/Love Lies Bleeding (Elton John live covers)
3. Perfect Strangers (Deep Purple live cover)
4. The Rover/Achilles Last Stand/The Song Remains the Same (Led Zeppelin live covers)
5. The Big Medley (In The Flesh? (Pink Floyd)/Carry On Wayward Son (Kansas)/Bohemian Rhapsody (Queen)/Lovin' Touchin' Squeezin' (Journey)/Cruise Control (Dixie Dregs)/Turn It On Again (Genesis))

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Derek Sherinian (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : EastWest Records America
-


Falling Into Infinity (1997)

Tracklisting :
1. New Millennium
2. You Not Me
3. Peruvian Skies
4. Hollow Years
5. Burning My Soul
6. Hell's Kitchen
7. Lines in the Sand
8. Take Away my Pain
9. Just Let Me Breathe
10. Anna Lee
11. Trial of Tears (It's Raining - Deep in Heaven - The Wasteland)

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Derek Sherinian (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : EastWest Records America
-


Once in a LIVEtime (1998)

Tracklisting :
Disque 1
1. The Crimson Sunrise (A Change of Seasons Part I)
2. Innocence (A Change of Seasons Part II)
3. Puppies on Acid
4. Just Let Me Breathe
5. Voices
6. Take the Time
7. Derek Sherinian Piano Solo
8. Lines in the Sand
9. Scarred
10. The Darkest Of Winters (A Change of Seasons Part IV)
11. The Ytse Jam
12. Mike Portnoy Drum Solo

Disque 2
1. Trial of Tears
2. Hollow Years
3. Take Away My Pain
4. Caught in a Web
5. Lie
6. Peruvian Skies
7. John Petrucci Guitar Solo
8. Pull Me Under
9. Metropolis Pt. 1 (medley)
10. Learning to Live (medley)
11. The Crimson Sunset (A Change of Seasons Part VII)

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Derek Sherinian (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : Elektra
-


Metropolis Pt. 2: Scenes From a Memory (1999)

Tracklisting :
Act 1
1. Scene One: Regression
2. Scene Two: Overture 1928
3. Scene Two: Strange Deja-Vu
4. Scene Three: Through My Words
5. Scene Three: Fatal Tragedy
6. Scene Four: Beyond This Life
7. Scene Five : Through Her Eyes
Act 2
8. Scene Six: Home
9. Scene Seven: I. The Dance of Eternity
10. II. One Last Time
11. Scene Eight: The Spirit Carries On
12. Scene Nine: Finally Free

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Jordan Rudess (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : Elektra

Retrouvez l'analyse complète de l'album ici (en français).
-


Live Scenes From New-York (2001)

Tracklisting :
Disque 1
1. Regression
2. Overture 1928
3. Strange Deja Vu
4. Through My Words
5. Fatal Tragedy
6. Beyond This Life
7. John & Theresa Solo Spot
8. Through Her Eyes
9. Home
10. The Dance of Eternity

Disque 2
1. One Last Time
2. The Spirit Carries On
3. Finally Free
4. Metropolis Pt. 1
5. The Mirror
6. Just Let Me Breathe
7. Acid Rain
8. Caught in a New Millenium
9. Another Day
10. Jordan Rudess Keyboard Solo

Disque 3
1. Erotomania (A Mind Beside Itself Part I)
2. Voices (A Mind Beside Itself Part II)
3. The Silent Man (A Mind Beside Itself Part III)
4. Learning to Live
5. A Change of Seasons

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Jordan Rudess (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : Elektra
-


Six Degrees of Inner Turbulence (2002)

Tracklisting :
Disque 1
1. The Glass Prison
2. Blind Faith
3. Misunderstood
4. The Great Debate
5. Disappear

Disque 2
1. Overture (Six Degrees Of Inner Turbulence Part I)
2. About to Crash (Six Degrees Of Inner Turbulence Part II)
3. War Inside My Head (Six Degrees Of Inner Turbulence Part III)
4. The Test That Stumped Them All (Six Degrees Of Inner Turbulence Part IV)
5. Goodnight Kiss (Six Degrees Of Inner Turbulence Part V)
6. Solitary Shell (Six Degrees Of Inner Turbulence Part VI)
7. About to Crash (Reprise) (Six Degrees Of Inner Turbulence Part VII)
8. Losing Time / Grand Finale (Six Degrees Of Inner Turbulence Part VIII)

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Jordan Rudess (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : Elektra
-


Train of Thought (2003)

Tracklisting :
1. As I Am
2. This Dying Soul
3. Endless Sacrifice
4. Honor Thy Father
5. Vacant
6. Stream of Consciousness
7. In the Name of God

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Jordan Rudess (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : Elektra
-


Live at Budokan (2004)

Tracklisting :
Disque 1
1. As I Am
2. This Dying Soul
3. Beyond This Life [w/ Zappa Jam]
4. Hollow Years
5. War Inside My Head
6. The Test That Stumped Them All

Disque 2
1. Endless Sacrifice
2. Instrumedley
3. Trial of Tears
4. New Millenium
5. Keyboard Solo
6. Only a Matter of Time

Disque 3
1. Goodnight Kiss
2. Solitary Shell
3. Stream of Consciousness
4. Disappear
5. Pull Me Under
6. In the Name of God

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Jordan Rudess (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : Atlantic
-


Octavarium (2005)

Tracklisting :
1. The Root Of All Evil
2. The Answer Lies Within
3. These Walls
4. I Walk Beside You
5. Panic Attack
6. Never Enough
7. Sacrificed Sons
8. Octavarium

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Jordan Rudess (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : Atlantic Records

Retrouvez l'analyse complète de l'album ici (en anglais).
-


Score (2006)

Tracklisting :
Disque 1
1. The Root Of All Evil
2. I Walk Beside You
3. Another Won
4. Afterlife
5. Under A Glass Moon
6. Innocence Faded
7. Raise The Knife
8. The Spirit Carries On

Disque 2
1. Six Degrees Of Inner Turbulence
2. Vacant
3. The Answer Lies Within
4. Sacrificed Sons

Disque 3
1. Octavarium
2. Encore: Metropolis

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Jordan Rudess (Claviers)
James LaBrie (Chant)
The Octavarium Orchestra

Label : Rhino Records
-


[size=7pt](Edition "normale")[/size]

[size=7pt](Edition limitée avec DVD (plus d'infos ici)[/size]
Systematic Chaos (2007)

Tracklisting :
1. In the Presence of Enemies - Part I
2. Forsaken
3. Constant Motion
4. The Dark Eternal Night
5. Repentance
6. Prophets of War
7. The Ministry of Lost Souls
8. In the Presence of Enemies - Part II

Line-up :
John Petrucci (Guitare)
John Myung (Basse)
Mike Portnoy (Batterie)
Jordan Rudess (Claviers)
James LaBrie (Chant)

Label : Roadrunner Records

----

II) Side projects (passés ou présents)

John Petrucci : Liquid Tension Experiment, Explorers Club, John Petrucci
John Myung : Platypus, The Jelly Jam, Gordian Knot
Mike Portnoy : Rising Power, Transatlantic, Inner Sanctum, Office of Strategic Influence, John Arch, Liquid Tension Experiment,  Neal Morse
Jordan Rudess : Jordan Rudess, Liquid Tension Experiment, Rudess Morgenstein Project, Dixie Dregs, Vinnie Moore
James LaBrie : Mullmuzzler, Winter Rose, Frameshift
Chris Collins : Oblivion Knight
Charles Dominici : Franke&Knockouts, Dominici
Kevin Moore : Office of Strategic Influence, Fates Warning, Chroma Key, Kevin Moore
Derek Sherinian : Platypus, Planet X, Yngwie J. Malmsteen, Jughead, ex-All Too Human, Section A, Alice Cooper, Kiss, Derek Sherinian

----

III) Liens

http://www.myspace.com/dreamtheater : Myspace de DT
http://www.dreamtheater.net : Site officiel
http://www.mikeportnoy.com
http://www.johnpetrucci.com
http://www.jordanrudess.com
http://www.jameslabrie.com
http://www.johnmyung.com
http://www.roadrunnerrecords.com
http://www.metal-archives.com/band.php?id=37 : Page de Dream Theater sur Encyclopaedia Metallum/Metal Archives
http://www.yourmajesty.net/ : Fan club officiel français
http://www.ytsejamrecords.com/ : YsteJam Records, vente de bootlegs officiel par Mike Portnoy


Et un topic généraliste de plus, un! Comme l'aurait dit Portnoy, hope you like it Wink

- MERCI A VALF POUR CETTE PRESENTATION COMPLETE -
Revenir en haut Aller en bas
TRIGUN
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3296
Age : 27
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Decouverte musical   Sam 13 Oct - 13:14:03

ooooooh le vilain que je suis j'avais pas vu le post sur Dream theater Surprised⭕o je connais pas du tout, j'ai juste entendu dire que c'est du bon Very Happy

Sinon je vais faire une bref bio des White Stripes je l'avais promis quand même

Ce groupe c'est formé en 1997 à Detroit, composé de Jeack White (Guitare, Chant et Clavier) et de Meg White (Batterie et parfois au chant). Ils ont sortis en tout six albums (je les posséde tous :p) The White Stripes (1999), De Stijl (2000), White Blood Cell (2001), Elephant (2003), Get Behind Me Satan (2005) et Icky Thump (2007). On remarque, que ce groupe a été réellement connu le succés en 2003 grâce à leur album Elephant et le titre le plus populaire du groupe Seven Nation Army Lien Radioblog. L'album Icky Thump sortit en Mai 2007 est une pure Bombe :p avec des sonorités blues et rock qui ont fait connaitre le groupe, à souligner aussi dans cet album l'utilisation de la cornemuse.

Titre à ecouter:

Bon alors je me suis fait les 7 albums pour vous Smile LOooooool alors franchement je sais pas quoi vous conseiller :p; J'etais absolument hypnotiser par les riffs de la gratt et la batterie assez simple :p.
Bref Je pense que si vous voulez ecouter les White Stripes il faut d'abord ecouter l'album De Stijl ou Elephant ensuite vous pouvez tout ecouter Very Happy mise à par peut être Get Behind Me Satan perso je crois que c'est celui que j'aime le moins, surement à cause du Xylophone qui est un instrument que j'aime pas trop :p.
Pour conclure je conseille trés fortement de les découvrir si vous ne les connaissez pas car c'est du trés trés bon


Dernière édition par le Mer 17 Oct - 16:18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Decouverte musical   Dim 14 Oct - 7:34:40

trigun > je confirme que DT c'est du tres bon. je te conseille aussi LIQUID TENSION EXPERIMENT. c'est, en gros, dream theater, mais sans le chanteur (ce qui n'est pas plus mal....). des morceaux de 10 minutes pas chiants une seule seconde...

je te précise aussi que DT joue sur la compile de reprises de maiden par d'autres groupes. a bon entendeur... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Decouverte musical   

Revenir en haut Aller en bas
 
Decouverte musical
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» besoin conseil achat mobile musical...
» High School Musical
» Votre top musical de l' année 2010
» Mobile non musical avec mouvement mécanique
» mobile musical sensoriel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ¦ Entre nous ¦ :: ► Flood :: • Musique-
Sauter vers: